La présence féminine à la radio,on peut mieux faire !
Partageons, vous et moi, notre passion de la Radio …!

La présence féminine à la radio,on peut mieux faire !

pub radiola  L’image des femmes la plus répandue dans la publicité est celle de la femme poupée, c’est-à-dire réduite à un objet. Le but de la publicité étant de faire vendre, les mannequins ou comédiennes mises en scène, souvent dénudées, doivent susciter le désir ou le désir de ressembler. Les femmes servent alors de faire-valoir. Hélas ce constat perdure en radio et ce rôle de faire valoir d’un produit est encore trop souvent appliqué dans nos média où l’on cantonne les femmes aux fonctions « d’interprètes publicitaires » au moins ou chroniqueuses au mieux .
Mais pourquoi donc comptons-nous si peu de femmes animatrices à part entière dans les radios généralistes ou multithématiques ? Cette question je me la pose et tente de trouver une explication crédible après une recherche approfondie sur le net et dans la presse ; mais en réalité , et sauf si l’on m’apporte une étude digne de ce nom sur les causes de leur sous représentation, absolument rien n’étaye sérieusement le discours entendu parfois – selon lequel : A la radio, la voix des femmes ne serait pas adaptée à l’info d’où « des matinales très « matimâles » dixit Marlène Coulomb-Gully, « chercheuse spécialisée en représentations de genre dans les médias ».

 

Sophie Chaulaic

12/14 Sophie Chaulaic

Cette réflexion  de la sociologue pouvait éventuellement s’entendre jusqu’à ce que chacun à notre place, Pierre Marie Christin puis Laurent Guimier successivement Directeur de France Info et moi-même à Sud radio nous ayons décidé, sans concertation aucune, de bousculer les traditions.

Sans qu’il soit question de répondre aux souhaits du CSA ni à ceux du Ministère de la condition féminine au nom de la parité, nous avons considéré avec Christophe Bordet Rédacteur en Chef de Sud Radio qu’une station renaissante devait s’affranchir des codes ancestraux selon lesquels les hommes mènent l’info (anchormen) et les femmes journalistes apportent le contenu telles de bons faire valoir !

Ce qui à ce stade m’amène une seconde interrogation : Pourquoi la voix d’une femme journaliste serait elle plus audible dans le déroulé d’un journal ou d’un flash et moins en tant que meneuse de revue – je veux dire meneuse d’une longue session d’info matinale, mi-journée ou du soir ?

Fabienne Sintès anchorwoman

Fabienne Sintès anchorwoman

Fabienne Sintès pour France Info, Christine Bouillot ou Sophie Chaulaic pour Sud Radio ont donc relevé le défi et assument,depuis plus d’un an chacune, de longues sessions de 2, 3 ou 4 heures orchestrant avec talent et assurance une équipe de journalistes hommes et femmes ; Signalons aussi Wendy Bouchard sur le 12/14 d’Europe 1. Les hommes se sentent-ils pour autant frustrés?

Que n’avons-nous entendu en interne – et moins grave en externe – de la venue de Judith Soula remarquable journaliste sportive (venue de l’Equipe TV et Canal+) en charge principalement du Rugby ? Une femme journaliste sportive à la tête d’une émission multisport de 90’,Rendez vous compte!

Nous démarquer de l’ensemble des radios généralistes nationales ou régionales ? Plaçons des animatrices aux commandes des émissions!

Préparant la grille de rentrée 2014 pour Sud Radio nous menions une réflexion sur la meilleure stratégie pour sortir la station d’un inévitable anonymat sachant que cette antenne devait renaître de ses cendres et trouver un format dont on allait parler. Les enquêtes Médiamétrie créditaient alors la radio de 0.4 en national ; nous pouvions tout tenter !

J’ai ainsi imaginé avec mon équipe rapprochée – pour ce que nous appelions dans notre jargon « les émissions de divertissement » – d’inverser le sacro-saint concept de l’homme qui « anime », et les femmes qui « chroniquent » (que de concepts machistes ai-je pu recevoir pour bâtir la nouvelle grille)

Emission de radio Culte sur Radio Luxembourg

Le passe-temps des dames et des demoiselles

Je souhaite donc confier l’ensemble de la grille à des femmes, des animatrices capables de gérer des émissions thématiques qui n’auraient rien eu du rendez vous que les moins de trente ans ne peuvent connaitre «Le passe-temps des dames et demoiselles» de Radio-Luxembourg.

 

Des émissions de fond, sociétales, à l’écoute de l’auditoire où les hommes assureraient si besoin, et selon leurs spécialités, des chroniques, des billets, des expertises etc. Cela n’a pas été du goût de tout le monde et notamment du seul animateur de la station  !

Les femmes à l’antenne ? les auditrices n’en veulent pas !

Flavie Flament

15/16 Flavie Flament

Il est difficile de faire bouger les lignes, particulièrement dans le domaine de la féminisation des antennes ; Je vous raconte là une conversation impromptue dans le bar cosy d’un grand hôtel parisien avec un consultant qu’on ne peut taxer de misogynie ; je lui demandais ce qu’il pensait d’une présence féminine accrue sur une radio, sa réponse fut immédiate (verbatim) « Très mauvaise idée ! Les auditrices n’aiment pas entendre de femmes animatrices d’émissions et pour une raison simple, elles craignent que leur mari ou compagnon se fasse séduire en les écoutant » je vous laisse méditer  !

Le monde change et  les mentalités évoluent; je maintiens que la féminité est un atout lorsque nous confions à la gente féminine des concepts forts où la sensibilité et l’écoute sont essentielles ! Je me preserverai bien de tomber dans un excès inverse et cantonner les hommes dans un rôle de passe-plat ou de speakerin, mais il est temps de considérer animatrice et animateur sur un même pied d’égalité avec des compétences au moins égales sinon supérieures pour les unes et sans plus jamais évoquer le mot « repoussoir » symbole d’une autre époque ! Je terminerai ce billet en citant un incorrigible amoureux des femmes, Sacha Guitry lequel proclamait « Pourquoi les femmes veulent être l’égal des hommes alors qu’elles leurs sont supérieures ? »

Vanessa Lambert

Émission confidence « On se dit tout » de 21h00 à minuit sur France Bleu

On avance, on avance c’est une évidence et ce n’est que mon avis !

Partager
Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on FacebookPin on PinterestDigg thisShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *