Zik-web
Partageons, vous et moi, notre passion de la Radio …!


Logo zik-web

Un concept dans l’air du temps.

Zik-Web c’est simple comme l’association de la Mu ZIK et du Word Wide WEB – littéralement la toile (d’araignée) mondiale.

  Voila donc un concept né d’une réflexion commune étayéé par l’un des nombreux conseils maintes fois distillés par Philippe Labro : « Les petits gars pour trouver de nouvelles idées, de nouveaux concepts ne restez pas dans vos bureaux mais allez humer l’air du temps ».  A ce principe s’ajoutait, en tant que Directeur de Production, la problématique du désert d’audience  de RTL (comme toute généraliste) le soir après 20 heures! Dans ce créneau du 20 heures / 22 heures nous y avions tout essayé : « Tous les coups sont permis » avec l’excellent Christophe Bourseiller, puis « Et Dire que pendant ce temps là il y en a qui regarde la télé » animée par Valérie Payet – animatrice qui n’épargnait pas sa peine – une émission qui se voulait être un feuilleton moderne, miroir de la vie quotidienne. Ce dernier titre posant précisément la problématique du média radio en soirée, c’est à dire lutter contre la télé. Autrement dit, David contre Goliath ! Je veux expliquer là que tous ces concepts évoqués  sortaient directement des séances « jus de crâne » réunissant l’ensemble des réalisateurs ,Technico-réalisateurs et assistantes du « service des Variétés » de la station.

Précédée par Plug-in, émission courte ayant pour vocation de vulgariser la galaxie internet, Francis Zégut, Bernard Meneguzzi et moi réfléchissons à créer une bonne alchimie entre la musique (déjà présente sur le net) et le Web dont on mesurait encore mal l’étendue des richesses.

Faire adopter Zik-Web

Il restait à  vendre le concept à nos supérieurs, à qui nous tenions le discours de la « niche » d’auditeurs jeunes ou moins jeunes, réfractaires à la télévision et pouvant devenir un sas d’accueil d’un nouvel auditoire qui s’endormant avec RTL pouvait se réveiller avec…RTL !

Ma force de conviction n’a pas été suffisante je l’avoue… Il ne me restait plus qu’une carte à jouer celle du Big Boss Philippe Labro l’homme de l’Air du Temps. Il imposa avec diplomatie le concept « zik-web » remarquablement incarné par Francis Zegut , Bernard Meneguzzi puis de temps à autres Bertrand Amar et l’équipe rédactionnelle à laquelle s’est joint alors un jeune stagiaire, Olivier Casabielhe. Vous trouverez en annexe son Mémoire de fin d’étude au CELSA intitulé « Poste et Pixel : L’appréhension et l’intégration d’Internet par la Radio » RTL et Zik-Web  » l’angle mort » du renouvellement générationnel.

Zik-Web sur RTL

Anne Sinclair, Francis Zégut et ma pomme

3 Saisons et puis s’en va !

Cette émission durera de 1998 à 2001,  jusqu’à l’arrivée de Robin Leproux appelé à la rescousse après « l’accident industriel » des Grosses têtes. Robin considérait alors que cette émission n’avait rien à faire là. Il fallait être populaire et « faire du foot », mais surtout satisfaire de gros annonceurs qui réclamaient des partenariats forts lucratifs pour la maison ! Sur ce j’ai quitté RTL début 2002 pour d’autres aventures. Il n’en demeure pas moins que je dois tout à ces 25 premières années de ma carrière .

J’ai revu quelques années plus tard Robin Leproux avec qui j’ai partagé le déjeuner de la réconciliation me tenant des propos aimables à mon endroit.

Francis Zégut a poursuivi sur RTL2 sa brillante carrière d’Homme de radio passionné et génial connaisseur de musique…!


Zik-web en image.

 


Mémoire de fin d’étude d’Olivier Casabielhe.

Comment (2)

  • Bouiboui - 22 avril 2015

    pfffiouuu, je suis sur une des photos de la Pizza Party ! Très bons souvenirs 15 ans après.

    Boui²

  • laurent - 14 mars 2015

    aaaaaaaah que j’ai aimé cette émission. Que de décéption lorsque cela s’est arreté. Plusieurs « voyages » de l’Alsace à Paris pour rencontrer les tchatteurs et tchatteuses ainsi que l’équipe. Internet rapproche les gens dit Francis et il à bien raison. J4ai encore aujourd’hui des contacts avec certains zikwebiens.
    J’ai même une photo de moi prise par la webcam de ZeZe à l’époque.
    Je trouve que cela manque à la radio une émission musicale qui ne fait pas que pousser des disques ou des blagues débiles et où l’on pourrait créer une vraie communauté. Ce serai-ce l’époque qui est tout simplement révolue pour ce genre de choses?

    Merci pour tous ces bons moments.

    Zpider

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *